•     
  • Blog
  •     
  • De l'avenir numérique

Le premier vecteur est la bêtise

Première "implant party" à Paris ! Cela sonne comme un événement du progrès. Cette "implant party" parcours le monde pour convaincre, par un plan marketing très rodé, la population de s'upgrader ! L'homme amélioré, sublimé, connecté, c'est ce qui s'appelle du transhumanisme : l'homme 2.0, amélioré par la technologie. Cet événement est là pour l'amener, peu à peu, comme un facteur de progrès. Ne plus perdre ses clés, ouvrir toutes les portes, avoir toutes les informations nécessaires numérisées…

N'acceptons pas ce qui vient

Il n'y aura pas de compromis, c'est ce qu'ils nous disent aujourd'hui. Il y aura ceux qui partagent les "valeurs" de la République et les autres. Ces derniers seront, et sont déjà, chassés pour le crime infâme de théoricien du complot. Ô ! la puissance des mots ! N'acceptons pas ce qui vient.

Platon, relève toi ! Ils sont devenus fous

Numérama nous informe d'un document secret des plus inquiétants. Je cite : C'est un document qui n'aurait jamais dû être rendu public, que l'organisation Statewatch a réussi à divulguer pour informer les citoyens Européens des projets de la police européenne. Le Comité permanent de sécurité intérieure (COSI), institué en 2010 pour renforcer "la coopération opérationnelle" entre les différentes autorités policières européennes, a adopté le programme 2014-2020 (.pdf) élaboré sans aucune…

L'essentiel Non Assisté par Ordinateur

Hier, je disais tout le bien que je pensais des Google Glass et j'insistai particulièrement sur l'interférence définitivement plus du tout dissimulée de valeurs artificielles, de masse, marchandes, dans tous les choix d'un individu. A terme l'asservissement à un tel objet aboutira au rêve ultime du capitalisme : transformer l'individu, un et indivisible, doté à la base d'une pensée propre, capable de développé une opinion et un sens critique, en somme libre car capable de dire « non » en une…

Asservissement Assisté par Ordinateur

Google Glass est un dispositif qui permet de profiter d'une réalité augmentée en un minimum d'interactions. Numérama nous informe que l'industrie du porno a encore une fois été la première à exploiter l'outil ; il nous fait profiter d'une bande annonce plutôt... ludique (?)

Choisir de défendre les libertés

Le groupe d'indépendants ThinkerView a mis en ligne une interview de Jérémie Zimmermann, membre et co-fondateur de la Quadrature du Net, qui révèle le gouffre abyssal entre les analyses qui peuvent être faites d'un événement comme l'affaire PRISM et le pâle miroir aux alouettes proposé par les médias de masse.

Quand tout n'est que pirouette

Ce matin, Vincent Peillon, Ministre de l'Education, était reçu par Jean-Jacques Bourdin sur RMC. Je dois avouer que, dans le défilement incessant de Ministres depuis, quoi ! 20 ans, je n'avais pas encore entendu une telle abstraction dans les propos conjuguée à autant de discours politicien non abouti et autant de légéretés prises avec le sujet.

La réalité diminuée par un capitalisme augmenté

On y est ! La première application de réalité augmentée qui n'est pas un simple utilitaire arrive, et c'est un jeu : Ingress de Google propose une réalité augmentée différente. Jusqu'à présent les applications de réalité augmentée n'étaient que des informations proposées sur les supports mobiles (smartphone en tête) en fonction de notre situation géographique. Fort utile, mais utilitaire, pratique.

De sournoises tractations

La presse s’acharne sur Google ! Elle lui reproche en effet de faire de l’argent sur les liens menant à ses articles. Oui, certes, il s’agit d’un moteur de recherche et, qu’on soit pour ou contre n’y change pas grand chose : le rôle d’un moteur de recherche est de proposer un mode de recherche sur le web, et il est bien légitime, dans le système économique qui est le nôtre, que “quelque chose” finance un tel service. Non contente de ne rien entendre au modèle internet, la presse entend le…

De qui se moque-t-on ?

Ne nous laissons pas avoir par les pseudo-encouragements qui abondent un peu partout actuellement : de nombreux articles font état de l’incroyable bonne nouvelle, des enfants africains apprennent à lire, seuls, à l’aide d’un ordinateur ! Les sites que je cite souvent ici se laissent eux-mêmes avoir et n’opposent aucune critique : Rue89 dans un article intitulé “Apprendre à lire sans prof ? Les enfants éthiopiens y arrivent”, et Numérama dans son article “Des enfants illétrés s’éduquent seuls…