7Mars

L'enfant au risque du virtuel - partie 1

Posté par christophe le 2010-03-7
dans De l'avenir numérique

Etiquettes :
enfants
écrans
2010

Le rapport que les enfants entretiennent avec les écrans me passionne depuis longtemps. Il y a quelques temps, nous avons noté la forte attirance de notre fils (3 ans) pour les interactions avec eux (forte volonté de manipuler une souris, un joystick ou l'écran tactile d'un smartphone). Au départ cela se concentrait surtout dans des pratiques fortement liées à l'imitation (prendre un joystick, imiter papa et participer avec lui à un jeu vidéo. L'échange et la pratique sociale était alors le plus important pour lui, ce qui ne pouvait pas m'inquiéter). Ensuite, vint l'envie de s'occuper de manipulations très concrètes, très fonctionnelles, tel le clic de fin d'une communication skype. Derrière le rituel, la fonction pratique liée au clic était très bien comprise ; aucune inquiétude non plus. Mais l'arrivée d'un smartphone et de son écran tactile, et mobile, vint tout changer dans la pratique de mon fils. L'intuitivité de l'appareil lui a vite donné envie de jouer, de plus en plus longtemps : du dessin, des jeux où la physique des objets était simulée, etc. Il rentrait alors dans un univers solitaire, où l'autre était quasi exclu sauf pour parfois l'aider à sortir d'une situation de jeu inextricable ; la nervosité de l'enfant devenait apparente, et le désir de prolonger toujours plus les moments de jeu s'imposait à lui.

Mon réflexe de pédagogue m'a amené à m'en inquiéter, afin d'observer plus attentivement mon enfant dans ses pratiques et éviter les dérives. Dans ce contexte, je me suis tourné vers un livre que je ne saurai trop vous conseiller, "L'enfant au risque du virtuel" (1) de Serge Tisseron. Livre qui, même si de nombreuses pages nécessitent au préalable un fort recul sur les sujets évoqués, présente par bien des égards deux qualités essentielles à l'éducation aux médias : la connaissance du sujet, et sa capacité à la communiquer.
 
Le moins que l'on puisse dire est que Serge Tisseron connait son sujet. Voici ce qu'en dit Wikipédia auquel je vous renvoie : "Il a publié une trentaine d'ouvrages personnels et participé à une cinquantaine d’ouvrages collectifs. L’essentiel de son travail porte sur trois thèmes : les secrets de famille, les relations que nous établissons avec les images et nos rapports aux nouvelles technologies."
 
Il me paraissait intéressant, à la suite de sa lecture, d'en faire un résumé sous la forme de citations commentées. Le choix des passages retenus est un parti pris ; notez que le livre contient de longs passages citant des cas cliniques forts intéressants, ainsi que des tentatives de sensibilisation à ce que sont les jeux vidéos (2).

J'écrirai donc plusieurs articles sur ce livre, espérant qu'ils vous aideront dans votre réflexion au quotidien.

(1) L'enfant au risque du virtuel, Serge Tisseron, Sylvain Missonnier, Michael Stora, Dunod, Paris 2006
(2) Note : les tentatives ne sont pas vaines en soi. Elles seront utiles aux parents qui ne connaissent pas l'univers des jeux vidéos, même s'il est certain que les jeux vidéos sont une vraie culture à part entière dont la complexité ne peut être réellement perçue qu'en observant ou en pratiquant.