1erFévrier

Platon, relève toi ! Ils sont devenus fous

Posté par christophe le 2014-02-1
dans De l'avenir numérique

2014

Numérama nous informe d'un document secret des plus inquiétants. Je cite :

C'est un document qui n'aurait jamais dû être rendu public, que l'organisation Statewatch a réussi à divulguer pour informer les citoyens Européens des projets de la police européenne. Le Comité permanent de sécurité intérieure (COSI), institué en 2010 pour renforcer "la coopération opérationnelle" entre les différentes autorités policières européennes, a adopté le programme 2014-2020 (.pdf) élaboré sans aucune consultation publique par un sous-comité chargé de faire le lien entre la police et les fournisseurs d'outils technologiques, le European Network of Law Enforcement Technology Services (ENLETS).

Il y a trois mauvaises nouvelles dans cette découverte.

La première réside en la certitude que dorénavant nous devons nous tourner vers les penseurs et la littérature pour comprendre comment se dessine notre monde : tout ce qui a été imaginé, pensé, écrit sera mis en oeuvre, soyons en certain. La science fiction nous a rejoint.

La seconde est qu'il faut effectivement compter sur la qualité de pharmakon de toute technologie : autant le poison (surtout le poison) que le remède. Les voitures auto-guidées google sont une magnifique invention. Je le crois vraiment. Elles permettent de libérer le conducteur, de le déstresser. A terme, elles permettent de limiter drastiquement les accidents sur la route, en enlevant le facteur temps de réaction humaine. Et donc, par conséquence, elles permettent de détacher toute la "surveillance" routière (radars, gendarmes et polices) vers d'autres besoins de protection de la population. Mais l'axe choisi ici témoigne profondément de la façon dont "on" veut soumettre le peuple. La réflexion n'est ni globale, ni humaniste.

La troiisème mauvaise nouvelle, enfin, concerne la démocratie. Elle est baffouée, une fois de plus. Et elle se passe au niveau Européen, une fois de plus. Il n'est plus besoin de démontrer que notre système est anti-démocratique et oppressant. Il faut soumettre le peuple, le paupériser, l'asservir, et toute technologie sera privation de droits et de libertés : télé, internet, numérique, voiture...

Commentaires

Poster une réponse



(Votre email ne sera pas affiché publiquement.)


Captcha Code

Click the image to see another captcha.