•     
  • Blog
  •     
  • De la culture télévisuelle

Le politique, la pédagogie et le journaliste

Combien de fois n'entend-on pas « il faut faire de la pédagogie » de la part des politiques et des journalistes ? Cette formule magique, « de la pédagogie », apparaît lorsque son porteur souhaite opposer aux idées anti-système les idées du système. Elle est magique car elle permet de court-circuiter toute discussion, faisant mourir par là-même toute la promesse d'un système démocratique : il n'est plus question de confronter les arguments. Le porteur de la formule met fin au débat, infantilise…

Pour en finir avec la télévision #2

Tenter de construire un discours critique sur la télévision est une entreprise ambitieuse. Il s'agit tout d'abord de poser le sujet de façon cohérente et articulée sans tomber dans un argumentaire simplifié, à la hauteur de la complexité de la thématique. Il convient ensuite d'admettre qu'il est difficile de convaincre et que la tâche, même (et peut-être surtout) aboutie, a toutes les chances d'être vaine : j'ai souvent constaté qu'il y a un large public pour se soumettre aux règles de la…

Démocratie : no signal

Je suis retombé sur une déclaration de Nicolas Sarkozy forte de sens : « un homme politique qui ne regarde pas la télévision ne peut pas connaître les français » avait-il lâché. Au-delà du caractère fortement démagogique qui se cache derrière l'intention première de cette phrase et qui nous permet de douter que son auteur et son orateur l'aient réellement pensée, il y a principalement deux choses à en tirer. Tout d'abord une analyse de ce que le discours politique fait de la télévision ; ensuite…

Plus belle la vie ...

Quelle belle époque ! Nous sommes en démocratie. A tel point que nous sommes capables d'analyser des systèmes moins "évolués" que le nôtre en argumentant que la démocratie ça s'apprend. Nous sommes dans un pays qui fait de l'instruction une priorité. Tout de même, nous sommes dans le pays de Voltaire, Rousseau, Molière ! Et puis 80% d'une classe d'âge a son bac. Nous avons la liberté d'expression, surtout si c'est celle de notre opinion, fût-ce t'elle extrême ou en marge. Dieudonné en…

Pour en finir avec la télévision #1

Je pense qu'il faudrait en finir avec la télévision. Et disant cela, je dois immédiatement préciser deux choses : tout d'abord que j'entends par "la télévision" la façon qu'elle a de fonctionner comme processus et donc, je l'expliquerai, telle qu'elle existe comme dispositif. Je pense qu'il est possible qu'un autre dispositif existe pour permettre à ce média d'être utile, mais nous en sommes très loin. Ensuite, il y a évidemment des choses positives qui ressortent de l'existence de la…

La méchante toile

Reprenant le titre de l'Est Républicain "Cybercriminalité : tous en danger", Reflets revient sur un procédé médiatique ancré dans les moeurs de l'information des masses : la diversion. Lorsqu'on connaît son sujet on ne peut que s'inquiéter de l'incompétence mobilisée. Il n'est pas compliqué de rassembler les informations qui d'un côté démontreront que la gravité de cybercriminalité est bien plus un problème d'une nouvelle forme de terrorisme et de guerre, et de l'autre que la fraude à la carte…

Obtus ou idiots

Selon l'Express, interrogée au sujet de la possible décision du CSA de limiter la diffusion du dernier clip d'Indochine, Christine Laborde (membre du Conseil) aurait déclaré que cette vidéo "montre des images dont la violence est inestimable et il y en a assez de cette mode de la violence. La mort, ce n'est pas esthétique. La violence ce n'est pas esthétique. La torture ce n'est pas esthétique". "Quand c'est extrêmement violent, ça ne peut pas être diffusé sur les antennes (...)"

A la télé, ça passe

Regardons l'émission de Ruquier du 13 avril 2013, elle est intéressante de long en large pour ce qu'il s'agit de l'interview de Manuel Valls. Cela commence par une brosse à reluire de Ruquier : "Je prends un risque avec cette mission enregistrée, parce que je suis peut-être en train de parler au Premier Ministre des Français ce soir." C'est dit !

21 novembre, journée des moutons

Aujourd'hui, 21 novembre 2012, c'est la journée mondiale de la télévision ! Je viens de découvrir que c'est le cas depuis 1996, date où l'Assemblée Générale des Nations Unies, n'ayant rien d'autre à faire ou à penser, l'a proclamée. Bon, tout cela est enrobé par l'UNESCO et ses missions, la date viserait à encourager les échanges internationaux de programmes télés dont les thématiques lui sont proches : la paix, la sécurité, le développement social, patati patata...

La mécanique du "fait divers"

Dans un article intitulé Les médias et l' "insécurité" : une irrésistible ascention, Acrimed met l'accent cette semaine sur le livre de Laurent Bonelli, "La France a peur". Le premier d'une série d'article extrait l'analyse de l'auteur, celle de la mécanique des médias qui amène à mettre l'accent sur les faits divers. Cette mécanique n'est pas nouvelle, mais pour qui ne la décripte pas cette lecture sera d'un grand secours. Depuis l'apparition de la télévision, les médias ont développé des…